Frein de langue, allaitement et ostéopathie

Freins de la langue 3Les freins de langue (antérieur et postérieur) sont des membranes reliant la langue au plancher de la bouche faisant partie de la muqueuse buccale. Le frein de langue antérieur est facile à observer tandis que le frein de langue postérieur est plus difficile à observer mais peut aussi empêcher la langue de bien se relever, avancer et de bien bouger.

Certains bébés n’arrivent pas à bien utiliser leur langue pour l’allaitement et cela amène une mauvaise prise du sein qui peut causer de la douleur et des blessures, ce qui peut compromettre l’allaitement et ralentir la prise de poids du nourrisson.

Lorsqu’une langue semble peu mobile, il se peut qu’un frein de langue l’en empêche et certains spécialistes peuvent vous le confirmer (médecin, dentiste, conseillère en lactation…), mais lorsque ceux-ci semblent normaux, il est possible que ce manque de souplesse et de mobilité puisse être travaillé manuellement en ostéopathie.

Voici deux exercices non-invasifs qu’il vous est possible de faire pour améliorer la mobilité de la langue de bébé :

  • Freins de la langue 1De façon spécifique, allez presser en douceur sur le côté de la base de la langue (environ où les dents débuteraient) en direction du milieu de la langue. Gardez la pression de 10 à 15 secondes ou plus longtemps si bébé vous le permet et le faire de chaque côté. (Vous pouvez enrouler une petite débarbouillette autour de votre doigt pour ne pas blesser ni glisser sur la langue).
  • Freins de la langue 2De façon plus globale, vous pouvez étirer la chaine linguale de la mâchoire jusqu’au thorax en prenant bébé avec la tête appuyée sur votre avant-bras et, avec votre main libre, tractez le thorax vers les pieds pendant au moins 30 secondes. Ensuite descendre votre main plus bas sur le thorax ou sur la région de l’estomac et faire la même mise en tension.

Faites ces exercices 1 à 2 fois par jour pendant trois jours consécutifs pour donner le maximum de mobilité à la langue et observer si cela aide pour la prise du sein.

En ostéopathie, plusieurs points sont vérifiés et traités pour s’assurer d’un bon mouvement de succion avec le dégagement des tensions du cou, de la base de la tête, de la mâchoire, de la langue, du palais, du tractus digestif… N’hésitez donc pas à consulter pour optimiser toute la mobilité de bébé et optimiser votre allaitement!

* Même suite à une freinectomie il est intéressant de réaliser ces exercices dans le but de maximiser la nouvelle mobilité de la langue.

**Plusieurs raisons peuvent expliquer une mauvaise prise du sein, il est donc important d’être bien accompagnées, supportées et conseillées par des personnes expérimentées (marraines d’allaitement, consultantes en lactation, infirmières spécialisées, médecins…) qui pourront évaluer la tétée et la position d’allaitement.

Télécharger le PDF : Freins de langue et ostéopathie